Annulé : concert-lecture « Zola, peintre »

Les artistes ont annulé le concert.   Merci de votre compréhension.

Samedi 12 octobre à 18h salle Roidot à Aignay-le-Duc.
Concert lecture « Zola, peintre », scènes de genre, de Bach à Debussy avec Olivia Leblanc clarinette, Marie Salvat violon et voix, Alice Picaud violoncelle. Entrée 10€

Annulé : Balade autour de Balot

Mathieu Bouchard étant indisponible, la balade est annulée. Merci de votre compréhension.

Dimanche 22 septembre à 14h00  RV devant l’église de Balot (et non le 15 septembre comme initialement annoncé).
Balade avec Mathieu Bouchard.
Circuit d’environ 9km à la découverte du sentier botanique de Balot et des grottes de la Baume.
Gratuit.

Info relayée : fête de l’arbre, entre Seine et Brevon

A l’occasion de la création du Parc National de forêts, le GIE « Entre Seine et Brevon » vous invite à la Fête de l’Arbre les 14 et 15 septembre 2019.
Programme et inscription ici.

Annulé : Balade autour de Balot

Mathieu Bouchard étant indisponible, la balade est annulée. Merci de votre compréhension.

Dimanche 22 septembre à 14h00  RV devant l’église de Balot (et non le 15 septembre comme initialement annoncé).
Balade avec Mathieu Bouchard.
Circuit d’environ 9km à la découverte du sentier botanique de Balot et des grottes de la Baume.
Gratuit.

Visite de Bussy-le-Grand et ornithologie

Mardi 13 août à 16h00 RV sur la place de la mairie à Aignay-le-Duc.
Visite de l’église et du village de Bussy-le-Grand.
Pique-nique ornithologique en soirée, si le temps le permet.
Gratuit.

Balade autour de Duesme, c’est pour bientôt !

Dimanche 11 août à 14h00  RV devant l’église de Duesme. Balade avec Mathieu Bouchard. Circuit d’environ 8km empruntant un tronçon du GR2 à la découverte du Trou Madame. Gratuit.

Conférence « Flottage du bois dans le Châtillonnais », c’est pour bientôt !

Samedi 10 août à 20h30 Salle Roidot à Aignay-le-Duc.
Conférence de François Poillotte sur le flottage du bois dans le Châtillonnais autrefois.
La Seine et ses affluents dans le Châtillonnais n’ont pas servi qu’au développement de la sidérurgie. Pendant près de deux siècles, ils ont contribué à acheminer vers Paris, le bois de chauffage dont la capitale avait besoin. Ce transport s’opérait par flottage à bûches perdues. Il s’agit là d’un pan méconnu de notre histoire économique locale qui a totalement échappé à notre mémoire. Le flottage prendra fin, dans la seconde moitié du XIXe siècle, peu de temps après la faillite de la sidérurgie, et amorcera avec la disparition de celle-ci, le déclin économique du Châtillonnais dont nous ressentons encore aujourd’hui les effets.
Gratuit.

Visite du Château du Pailly et des jardins de Cohons le 2/08/2019